• Zef ou l'enfance infinie
Zef ou l'enfance infinie

Zef ou l'enfance infinie

Zef ou l'enfance infinie est la romance d'un petit Brestois qui s'éveille à la vie après la guerre. Port militaire, sa v ille a beaucoup souffert des bombardements, systématiques et massifs. Les ruines côtoient les milliers de baraques montées en urgence pour reloger les sinistrés. Des immeubles, modernes et gris, commencent à s élever sur les vestiges de la ville historique, volontairement enfouis. Meurtrière, la guerre d'Indochine se termine mais voilà que des évènements graves éclatent en Algérie. La vie reprend cependant son cours. Á deux reprises, un extraordinaire élan de solidarité accompagne les grandes grèves des travailleurs du Bâtiment et de l'Arsenal de Brest. Gina, sa jeune mère, et son statut de bon élève protègent le cadet des six enfants. Féru de sport et de littérature, le garçon explore à bicyclette les coins et recoins de son territoire et visite régulièrement les amis de la famille, en priorité les cousins forains, les marins pêcheurs, anciens mousses, les multiples tantines parmi lesquelles la tantine communiste. Tout va donc bien lorsque, soudain, sa jeune maman disparaît... Le garçon a 12 ans. Sa vie prend un autre cours sous la férule d'un père autoritaire et irascible qui veut le « caser » à l'Arsenal. La tragédie fortifie les complicités avec sa soeur aînée, âgée de 16 ans. La spontanéïté de l'écriture traduit une grande sensibilité, elle exprime une vraie pudeur. L'émotion trouve sa transcendence dans la pureté de « l'adieu à l'enfance » et de « l'hommage à la mère ». L'évocation d'un monde aujourd'hui disparu confère à cette histoire bretonne simple une dimension universelle. En cette période de « crise des identités » et de « perte de sens », cette romance du temps d'avant, écrite à partir du carnet de bord d'un tout jeune Brestois, ne laisse pas indifférent. Voir la suite

  • 2849501506

  • Syllepse Eds

  • Des Paroles En Actes